Identifiez-vous
Identification nécessaire pour se conformer à la Loi Informatique
et Libertés concernant la protection des données personnelles.
Le mot de passe à saisir est consultable à ce même endroit si vous visualisez ce site depuis les services internes de l'établissement Météo-France.


Le mot de passe à saisir est commun à l'ensemble des adhérents du SNM-CGT.


Identifiant personnel réservé aux adhérents.


mot de passe oublié ?

Accueil > Communiqués > Salaires > L’action plus que jamais indispensable

Communiqué des organisations CGT de la Fonction publique UGFF - Santé - PTT - Services publics

L’action plus que jamais indispensable

mercredi 22 décembre 2004

Le 21 décembre 2004, les dernières propositions salariales faites par le ministre de la Fonction publique sont toujours indigentes et pernicieuses (voir détail ci-dessous).

Indigentes parce que, sur la valeur du point notamment, les ultimes « concessions » gouvernementales consistent à entériner une nouvelle baisse du pouvoir d’achat pour 2005, de 0,8% selon les prévisions officielles. Et ce n’est pas la prime exceptionnelle - toujours refusée aux non titulaires - accordée à certains fonctionnaires qui viendra bouleverser la donne, loin s’en faut.

Indigentes encore parce que les mesures dites bas salaires ne font, en terme de rémunération, que tirer les conséquences obligatoires de l’unification des différents SMIC au 1er juillet 2005.

Pernicieuses parce que l’ensemble du dispositif déstructure et comprime toujours plus une grille indiciaire déjà malmenée par des années de politique néfaste en la matière.

Pernicieuses également parce que l’application d’une partie des dispositions n’est même pas garantie pour les versants hospitaliers et territoriaux de la Fonction publique.

Face à des mesures qui demeurent inacceptables, la CGT confirme qu’il est indispensable de renforcer l’intervention des personnels et de l’inscrire dans la durée.

Dans l’unité la plus large possible, en faisant converger revendications locales et enjeux transversaux, il faut construire un mouvement massif et d’ampleur nationale.

A partir d’appels à des initiatives qui existent déjà -ou en train de se finaliser- c’est le mandat que portera notre délégation demain lors d’une nouvelle rencontre unitaire, pour une journée nationale d’actions et de grève dans la troisième semaine de janvier.

Montreuil, le 21 décembre 2004 - 21h45


Le détail des mesures gouvernementales

Valeur du point :
- Rien pour le rattrapage ;
- Pas de mesure nouvelle pour 2004 ;
- Sur 2005 : 0,5% en février,
0,5% en novembre, pour une inflation attendue de 1,5% à 2%.

Sommet de grade :
Si bloqué ( e) depuis 3 ans en fin de grade au 31/12/2004 : une indemnité exceptionnelle équivalente à 1,2% du traitement annuel brut, versée fin du 1er semestre 2005. Cette mesure n’est pas garantie pour les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers.

Minimum Fonction publique :
L’échelle 2 est supprimée et fusionnée avec l’échelle 3.
Echelle 3 : 1er échelon = indice 275 (niveau SMIC), 2ème échelon = 279, 3ème = 284, 4ème = 288, 5ème = 294, 6ème = 302 et 7/8/9/10ème échelons aux mêmes indices que les 8/9/10/11ème actuels.
Echelle 4 : 1er échelon = indice 277, 2ème échelon = 282, 3ème échelon = 289 et 4/5/6/7/8/9/10ème échelons aux mêmes indices que les 5/6/7/8/9/10/11ème actuels.
Echelle 5 : 1er échelon = indice 280, 2ème = 289, 3ème = 297 et 4/5/6/7/8/9/10ème échelons aux mêmes indices que les 5/6/7/8/9/10/11ème actuels

Ces mesures s’appliqueraient au 1/7/2005.

Lisez également les communiqués de l’UGFF [1] :
- Traitements et rémunérations :
http://www.ugff.cgt.fr/campagne_tra...
- Grille / salaires :
http://www.ugff.cgt.fr/grille.htm

Lisez ce document au format pdf :

PDF - 14.4 ko

[1Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires CGT

janvier 2023 :

Rien pour ce mois

décembre 2022 | février 2023

SPIP| identification | Espace rédacteur | Plan du site | mentions légales | Suivre la vie du site  RSS 2.0




Chargement en cours, veuillez patienter.



SNM-CGT