Identifiez-vous
Identification nécessaire pour se conformer à la Loi Informatique
et Libertés concernant la protection des données personnelles.
Le mot de passe à saisir est consultable à ce même endroit si vous visualisez ce site depuis les services internes de l'établissement Météo-France.


Le mot de passe à saisir est commun à l'ensemble des adhérents du SNM-CGT.


Identifiant personnel réservé aux adhérents.


mot de passe oublié ?

Accueil > Communiqués > Retraites - Sécu > La pénibilité à Météo France : une raison de plus de se mobiliser le 10 (...)

La pénibilité à Météo France : une raison de plus de se mobiliser le 10 septembre

vendredi 6 septembre 2013

Dans le projet de réforme des retraites, aucune avancée n’est faite concernant la pénibilité du travail dans la fonction publique. En effet, le gouvernement estime que ce sujet est inclus dans le service actif déjà en place.
Or le service actif ne s’applique pas aux agents de Météo France qui, pour nombre d’entre eux, ont connu ou connaissent le travail de nuit.
Autrement dit, aucune avancée n’est prévue sur ce sujet. Pire, par l’allongement de la durée de cotisation, ce projet risque de rallonger l’exposition à la pénibilité du travail de nuit, les agents étant obligés de reculer de plus en plus leur date de cessation de travail.

La CGT propose que les critères de pénibilité et de dangerosité soient clairement définis dans le Code des pensions. Ainsi, l’ensemble des agents soumis à la pénibilité, dont ceux de Météo France, pourront relever du service actif.
La CGT revendique l’attribution d’un trimestre de bonification par an pour tous les agents des corps ou cadres d’emploi chargés de ces missions pour rendre effectif leur droit à départ anticipé.

JPEG - 15.9 ko
juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

SPIP| identification | Espace rédacteur | Plan du site | mentions légales | Suivre la vie du site  RSS 2.0




Chargement en cours, veuillez patienter.



SNM-CGT